Visuel du bouquet de services académiques

Langues vivantes

Vous êtes ici : Accueil > Ressources pédagogiques >

Itinéraires romans : multilinguisme

Parcours audiovisuels, ludiques et pédagogiques

 Itinéraires romans : six parcours linguistiques géniaux !

Très joliment illustrés, les six parcours proposés en libre accès par "l’UNION LATINE" forceront l’attention auditive et visuelle des plus jeunes comme des moins jeunes grâce à une approche ludique mêlant "enquêtes", jeux, exercices linguistiques et découvertes culturelles...

<a href=http://unilat.org/DPEL/Intercomprehension/Itineraires_romans/fr
target= "blank">Union Latine : Itinéraires romans

 Itinéraires romans

"Dans le cadre des activités de promotion et enseignement des langues de l’Union latine, le projet « Itinéraires romans » — dont l’objectif général est de favoriser la mise en place d’une offre multilingue dans le premier cycle du secondaire et plus spécifiquement de favoriser la reconnaissance des langues et les capacités d’inter-compréhension — réunit plusieurs modules sur des thèmes divers qui ont tous en commun d’inciter des jeunes internautes à découvrir, tout en se divertissant, les liens nombreux, linguistiques et culturels, existant entre langues néo-latines.

Dans ce cadre, les six modules de la série, Le trésor de l’île du Salut, Le Chat botté, La véritable et sympathique histoire de la pizza Margherita, Le long voyage de Tomi, La princesse, le baobab et les cauris et Voix sans frontières, remplissent quatre fonctions :

* La première est d’amuser, car il s’agit avant tout de motiver les apprenants intégrés dans différents systèmes éducatifs, en leur présentant une histoire, un conte et un récit (qu’ils sont censés reconnaître, dans la plupart des cas), conçus comme une variante ludique minimalisée d’un roman d’aventures célèbre, d’un conte classique ou de l’histoire d’un plat familier, illustrés à la manière d’une bande dessinée. Bien entendu, l’épilogue de ces histoires devrait constituer une incitation à aller plus loin dans l’apprentissage de langues romanes.

* La deuxième fonction est de faciliter l’identification des langues romanes, tant à l’écrit qu’à l’oral.

* On cherche, aussi, à mettre en place des stratégies pour la perception et l’identification de quelques actes de parole de base, dans six langues romanes (tels que saluer, décliner son identité, dire son âge, son origine...) qui peuvent être facilement acquis par les jeunes internautes d’une manière autonome, et que des enseignants des différents systèmes éducatifs peuvent éventuellement compléter, élargir, perfectionner.

* Enfin — mais cette énumération n’est nullement limitative — donner le goût de poursuivre l’apprentissage d’une deuxième, d’une troisième, voire d’une quatrième langue en misant sur la prise en compte de la proximité des langues proposées et sur la possibilité des élèves de passer d’une langue à l’autre et de recourir à tout moment à celle/s qui leur est/sont familière/s. Ainsi ils pourront se rendre compte qu’ils savent beaucoup plus qu’ils ne le croyaient.

Tous ces modules comportent une série d’activités, succinctes certes, mais que l’on pourra facilement développer dans une approche d’apprentissage guidé. Une manière d’évaluation interne des résultats obtenus dans la réalisation de ces tâches est également prévue, qui, en tout état de cause, devrait aussi aider et motiver l’apprenant dans le cas d’une démarche autonome."
Mise à jour : 5 mai 2012